CHARTE ETHIQUE

mise à jour le 23/07/2020

 

  • Le praticien est attentif au bien-être du patient, c'est sa préoccupation première. Cette attitude professionnelle, vécue avec justesse, est le premier garant de l'authenticité. Une distance vis à vis du patient, permet de prévenir les phénomènes de transferts et contre-transferts.

  • Le praticien s'engage à respecter la dignité, la valeur, les croyances et la fragilité du patient en toutes circonstances.

  • Le praticien encourage à l’auto-responsabilité et à l’autonomie du patient.

  • Le praticien s'engage à tenir confidentiels les échanges et informations collectées durant les accompagnements individuels ou de groupes.

 

  • Le praticien s’engage à ne pas se substituer aux professionnels de santé, à ne pas prodiguer de diagnostic, de prescriptions médicales et à ne pas interférer avec des traitements médicaux en cours.

  • Le praticien s’engage à respecter les limites de ses compétences et à orienter les patients vers un autre professionnel lorsque celui-ci nécessite un traitement ou une aide thérapeutique ne relevant pas de ses compétences.

  • Le praticien s’engage à conserver son éthique professionnelle lorsqu’il intervient sous l’autorité d’une entreprise ou d’un organisme.

  • Le praticien a une responsabilité personnelle qui consiste à poursuivre son développement personnel et professionnel au travers de supervisions régulières, et formations complémentaires. Les contacts avec d'autres praticiens thérapeutes sont également encouragés.

  • Le praticien s’engage à interdire toute propagande ou prosélytisme religieux ou idéologique au sein de l'établissement.